Interview de Danielle Dufour, Directrice de la Clientèle des Régions en France

24 février 2020

Danielle Dufour

Pouvez-vous présenter votre métier et vos missions ? Etre une femme est-il un avantage ou un handicap ?

Je suis Directrice de la Clientèle des Régions au sein de CA Indosuez Wealth (France). Nous couvrons une grande partie de la France à travers 6 implantations à Lyon, Nantes, Bordeaux, Marseille, Lille et Toulouse.

Ma mission consiste à fédérer des femmes et des hommes autour d'un projet client ambitieux et évolutif. Ambitieux car les clients fortunés que nous accompagnons, notamment des chefs d’entreprises, attendent des réponses en termes d'offres, des réponses en termes de process, des réponses en termes de perspectives. Evolutif, car le monde se transforme à toute allure. Nous devons inventer des choses et non pas seulement les reproduire, ce que fait très bien l'intelligence artificielle. Nos clients entendent donner du sens à leurs investissements. Ils souhaitent partager des émotions, partager des expériences entre eux, aller à la rencontre de projets innovants et nous devons être à leurs côtés pour les y aider. Dans notre métier, les postes de Direction sont rarement confiés à des femmes car ils exigent une grande disponibilité par l'amplitude des sujets et de nombreux déplacements, pas toujours faciles à concilier avec une vie de famille qui doit rester précieuse et équilibrée. Pour autant, j'ai la fierté d'avoir récemment recruté une femme Directrice de la succursale de Nantes.
 

Quel regard portez-vous sur la diversité ?

L'univers de la Gestion de Fortune est d'un dynamisme insoupçonné. Il requiert une forte amplitude en termes de compétences et peu importe le sexe. L'enthousiasme, la curiosité et l'intérêt pour le capital humain sont les principaux catalyseurs. Au-delà de la mixité, la diversité me semble donc essentielle.
 

Comment conjuguez-vous vie professionnelle et vie personnelle ?

Pour parvenir à concilier une vie professionnelle très dense et sa vie familiale, l'organisation est le maître mot. Il faut également savoir faire confiance et déléguer à ceux qui nous entourent, ne pas hésiter à recruter des collaborateurs de talents pour fertiliser notre écosystème.
 

Quel regard portez-vous sur l’évolution de l’entreprise en matière de mixité ?

Le Crédit Agricole a la volonté de promouvoir la mixité. Elle est incarnée par son Directeur Général et les femmes du Groupe ont un élan de générosité très porteur vers celles qui pourraient les accompagner et contribuer à la féminisation notamment des fonctions de Direction. Toutefois, la carrière de la femme dans un couple est très souvent considérée comme secondaire. Il revient à chaque femme de mener une réflexion profonde pour définir ses priorités et son niveau d'épanouissement et à l'entreprise de les aider à réaliser leurs choix.
 

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes générations ?

Je conseillerais aux personnes qui se projettent sur un poste similaire de favoriser la diversité afin de créer une dynamique circulaire et des ponts agiles entre tous. Je résumerais les qualités requises en 3 C.

- Cerveau : être constamment alimenté intellectuellement, lire, réfléchir...

- Courage : être constant dans l'effort et dans l’humeur, avoir une bonne capacité d'absorption des aléas car au final la seule constante c'est le changement!

- Cœur : on n’exerce pas ce métier sans aimer profondément les gens. L'affectivité et la proximité sont essentielles pour les faire progresser et évoluer soi-même.

24 février 2020

À lire aussi

Terre | espace | globe | crépuscule

COVID-19 : Indosuez renforce ses mesures

Catherine Altran | Azqore | Indosuez

Interview de Catherine Alran, Responsable des Opérations chez Azqore