Produits structurés verts : donner du sens à ses investissements

Interview croisée de Cyrille Nahabedian, Global Head of Capital Markets Solutions - Indosuez Wealth Management et de Matthieu Monlun, Managing Director chez Equity Solutions – Crédit Agricole CIB. Grâce à la synergie de leurs expertises, ils conçoivent des produits structurés* verts pour la clientèle d’Indosuez Wealth Management.

11 mai 2021

Vert | plantes | feuilles | durabilité

En quelques mots, pouvez-vous expliquer les atouts des produits structurés verts ?

Cyrille NAHABEDIAN : Les produits structurés permettent aux investisseurs d’accéder à différents types de marchés (actions, taux d’intérêts, etc.) tout en profitant, le cas échéant, d’une protection du capital investi. Concrètement, les fonds sont d’une part alloués à un « moteur de performance vert » (par exemple un panier d’actions choisi pour son orientation forte en faveur du développement durable), et d’autre part, réinjectés dans l’économie verte sous forme de financement de projets ou d’entreprises jugés durables et écoresponsables.

Matthieu MONLUN : J’ajouterais que les produits structurés verts sont des produits optimisés pour répondre aux attentes spécifiques d’une clientèle qui souhaite pouvoir établir le lien entre son investissement et son bénéfice pour l’environnement et la société.

 

Quel bilan dressez-vous après plus d’un an de commercialisation de ce type de produits ?

Matthieu MONLUN : Le bilan est très positif et notre étroite collaboration nous a permis de renforcer notre capacité à produire des solutions innovantes et différenciantes.

Cyrille NAHABEDIAN : Nous sommes heureux d’avoir pu développer cette offre au sein du groupe Crédit Agricole et aux côtés de Crédit Agricole CIB, un des leaders mondiaux dans l’arrangement d’obligations vertes, sociales et durables (23,6 milliards d’euros en 2020)**. Les résultats sont très positifs avec 340 millions d’euros de produits structurés verts émis depuis début 2020 en faveur des clients d’Indosuez***.

 

Quel est pour vous l’avenir des produits financiers verts ?

Matthieu MONLUN : Si le secteur financier ne se positionne pas comme leader sur le green, c’est tôt ou tard la législation qui le lui imposera. L’appréhender comme une opportunité et non comme une contrainte est un choix qui correspond à l’ADN du Crédit Agricole.

Cyrille NAHABEDIAN : Tout à fait, sous la forte impulsion du Groupe, nos projets chez Indosuez vont dans le sens de la généralisation de cette thématique à l’ensemble des classes d’actifs.

 

*Les produits structurés sont des produits complexes s’adressant à des investisseurs avertis.
**Source : Bloomberg.
***Source : Indosuez Wealth Management.

11 mai 2021

À lire aussi

Vincent Manuel | Indosuez | Podcast

Podcast de Vincent Manuel, CIO, Indosuez

Globe | World | Earth

Un investissement axé sur les grandes tendances de long terme

Earth | Environment | ESG

Un investissement axé sur les thématiques Environnement et Social